773 millions de mails piratés : une fuite historique

Le 17 janvier, l’expert australien en sécurité informatique – Troy Hunt – révélait sur son blog  la découverte d’un fichier de piratage réunissant près de 773 millions d’adresses mails et plus de 21 millions de mots de passe stocké sur Mega – un site web de partage de fichiers.

Nommée Collection#1 par Troy Hunt lui-même, cette base de données contenait 20 ans des plus importants piratages de sites ou de services web rangés en 12.000 fichiers distincts. S’il ne s’agit pas à proprement d’une fuite inédite, sa taille massive de 87 giga-octets de données la rend sans équivalent. Un chiffre colossal et historique donc, qui confirme l’augmentation constante du nombre de cyberattaques.

Les cyber-attaques : un impact majeur sur le business

En 2018, une étude de ThreatMetrix The ThreatMetrix Q1 2018 Cybercrime Report : Europe Deep-Dive mentionnait une hausse de 30% du volume de cyberattaques en Europe par rapport à l’année précédente. Un risque qui concerne de plus en plus les entreprises comme le constate la récente enquête du baromètre annuel du CESIN (Club des Experts de la Sécurité de l’Information et du Numérique) réalisée par Opinion Way en janvier 2019 (enquête Opinion Way) rappelant que 8 entreprises sur 10 sont touchées chaque année, avec un impact plus important sur le business. L’enquête confirme la nécessité de mettre en place une stratégie de cyber-résilience adaptée, doublée d’une prise de conscience des utilisateurs dans les milieux professionnels. Sensibilisation et formation des ressources humaines devront ainsi emboîter le pas à l’application de la mise en conformité du RGPD.