Facebook : La DPC Ireland enquête sur l'unification des messageries Facebook, WhatsApp et Instagram

facebook-privacy.jpeg

La Data Protection Commission irlandaise (The Irish DPC) – l’homologue irlandais de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) vient d’annoncer par un communiqué mis en ligne sur son site internet le 28 janvier, son inquiétude concernant le projet d’intégration de WhatsApp et Instagram par Facebook. Il s’agirait pour Facebook d’unir les 3 messageries de la firme, à savoir : Messenger, Instagram et WhatsApp. À ceci près que leur niveau de chiffrement n’est pas le même. La messagerie instantanée WhatsApp étant la seule à être entièrement chiffrée. La question de l’évolution de la confidentialité des 3 messageries est alors soulevée. Ce projet qui implique le partage et la fusion de données à caractère personnel entre différentes sociétés Facebook est désormais dans le collimateur de la DPC Ireland.

La commission irlandaise a ainsi demandé à Facebook un compte rendu urgent, soulignant que :

[L]es précédentes propositions de partage de données entre les entreprises Facebook ont suscité de nombreuses inquiétudes quant à la protection des données et la DPC irlandaise demandera sans tarder l’assurance que toutes ces préoccupations seront pleinement prises en compte par Facebook dans le développement de cette proposition. Il faut souligner que l'intégration proposée ne peut finalement avoir lieu dans l'UE que si elle est capable de satisfaire à toutes les exigences du RGPD.

Affaire à suivre donc !

(Source : DPC)