Intelligence artificielle : Une nouvelle série d'études menée par les Nations unies révèle les leaders mondiaux

La dernière étude de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) des Nations Unies sur les “tendances technologiques” est axée sur l’intelligence artificielle

L’OMPI – une institution spécialisée des Nations unies dont la mission est de mettre en place un cadre juridique international en matière de propriété intellectuelle –, fait le constat d’une recrudescence récente de l’activité inventive en matière d’intelligence artificielle en chiffrant plus de 340 000 demandes de brevet relatives à l'IA et 1,6 million d'articles scientifiques publiés depuis l’émergence de l’IA dans les années 50, la majeure partie des demandes de brevet dans ce domaine ayant été publiées depuis 2013.

Les États-Unis et la Chine dominent l’industrie de l’IA

L’étude, qui fait état de la récente augmentation massive des inventions fondées sur l’intelligence artificielle, révèle deux chefs de file : les entreprises américaines IBM et Microsoft. IBM détient le plus de brevets avec 8 900 inventions déposées fin 2016, suivi par Microsoft avec 5 930 brevets. La Chine se distingue à son tour en réunissant 17 des 20 meilleures institutions académiques impliquées dans le brevetage de technologies liées à l’IA.

L’activité en matière de brevets dans le domaine de l’intelligence artificielle augmente rapidement, ce qui signifie que nous pouvons nous attendre à un nombre très important de nouveaux produits, applications et techniques basés sur l’IA qui vont modifier notre vie quotidienne.
Francis Gurry, Directeur général de l’OMPI (Conférence de presse. Genève, 31 janvier 2019)

Le directeur général de l'OMPI, Francis Gurry, présente un rapport novateur sur l'innovation de l'IA aux journalistes à Genève. (Photo: OMPI / Berrod)

Le directeur général de l'OMPI, Francis Gurry, présente un rapport novateur sur l'innovation de l'IA aux journalistes à Genève. (Photo: OMPI / Berrod)

(Source : OMPI)