Une fuite mystère expose les données personnelles de 80 millions de ménages américains

data-breach-vpnmentor-microsoft.jpg

Une fuite de données massive vient d’être découverte par deux chercheurs en sécurité de vpnMentor, Ran Locar and Noam Rotem. Les données non chiffrées étaient hébergées sur un serveur cloud Microsoft mais, à ce jour, personne ne semble pouvoir attribuer de propriétaire à cette base. Une fuite mystère qui concerne près de 80 millions de foyers américains !

Une base de données d’origine inconnue

Les violations de données sont presque toujours liées à un site ou à un service, ce qui permet de rattraper le tir en modifiant un mot de passe ou en supprimant un compte en cas d’alerte. Mais dans ce cas, l’origine même du fichier n’a pas été détectée, empêchant les victimes de réagir le plus rapidement possible.

D’après les chercheurs, le fichier “semble détailler les ménages plutôt que les individus” et comprend : les adresses, les noms, âges ainsi que des références codées au sexe, à l'état matrimonial, au revenu, au statut de propriétaire et au type de logement.

Des risques bien réels

Bien qu’il ne s’agisse pas de données bancaires, les chercheurs de vpnMentor considèrent que les pirates pourraient les utiliser pour faire des escroqueries par phishing et ransomware :

[Ces informations] sont une mine d'or pour les voleurs d'identité et autres attaquants.

Mais les conséquences d’une telle divulgation ne s’arrêtent pas aux risques de cyberattaques. Les pirates peuvent avoir accès au nom et à l’adresse d’une personne, connaître ses revenus, son âge… Des risques de vol ou d’agression bien réels pour les foyers concernés.

(Source : vpnMentor)